A PROPOS DU FILM

Une Carte du Salut

consacré au 100e anniversaire du génocide arménien.

Première    :   avril 22, 2015, Yerevan, Arménie
avril 25, 2015, Gyumri, Arménie
Production    :   © MAN PICTURES, Arménie
Genre    :   Pleine longueur fiction documentaire
Durée    :   90 min.
Budget    :   $380 000
Âge    :   12+

Le film retracera la vie et la mission humanitaire de cinq femmes d’Europe, Grandes humanistes, témoins du génocide arménien et fondatrices des Maisons Sans Abris pour femmes et enfants.


Pour lire le résumé du film

Le film représente le génocide arménien à travers le prisme de l'humanisme.

Il relate le mouvement humaniste qui a connu un fort élan à la fin du 19-e siècle -début 20ème lors des tragédies universelles, surtout le génocide arménien.

Le film s’inspire d’évènements réels

Les héroïnes du film sont cinq femmes d’Europe, humanistes et missionnaires : Karen Jeppe, Maria Jakobsen (Danemark), Bodyl Biorn (Norvège), Alma Johansson (Suède), Anna Hedvig Büll (Estonie). Elles sont connues pour avoir été des témoins-clé du génocide des Arméniens, ainsi que pour leur travail humanitaire exceptionnel en faveur des Arméniens sur le territoire de l'ancien Empire ottoman. Ses braves femmes sont parvenues à sauver des centaines d'Arméniens (notamment des enfants orphelins) des massacres et des déportations. Elles étaient fondatrices des asiles des femmes et enfants. La rencontre des femmes missionnaires avec le peuple arménien, qui leurs était inconnu, était fatale et dramatique.

Le film est animé par l’historien finlandais Svante Lundgren. Il retrace le trajet de la mission et de l’activité des femmes missionnaires et trace une nouvelle carte des massacres des Arméniens, «Une carte du Salut».

Ce film dédié à la mémoire de ces grands humanistes est réalisé à l'occasion de la commémoration du 100 ème anniversaire du génocide arménien.

C’est l’hommage de tout le peuple arménien à ces femmes humanistes. Ainsi que c’est l’hommage de tous les gens qui partagent les mêmes valeurs d’humanisme.

    Le film a été tourné dans
  • 0
    pays
  • 0
    villes
  • 0
    ans après le génocide arménien.

Les remorques de démonstration du film





Équipe

Les partisans et les conseillers

Conseillers

  • Svante Lundgren (Finlande),
  • Britta Johnsen (Danemark),
  • Mogens Hojmark, (Danemark),
  • Inger Marie Okkenhaug (Norvège),
  • Jussi Flemming Biorn, (Norvège),
  • Maria Småberg (Suède),
  • Göran Gunér (Suède),
  • Rolf Hosfild (Allemagne),
  • Artyom Davidyants (Estonie),
  • Ioannis Chasiotis(Grèce),
  • Achot Mélkonian (Arménie),
  • Artzvi Bakhchinian (Arménie)
  • Наkов Sogomonyan (Arménie)
  • Voir la liste complète

Archives

  • Les Archives locales de Gulling (Denmark)
  • Les Archives nationales du Denmark à Compenhague
  • Bibliothèque royale du Denmark
  • Bibliothèque nationale du Denmark
  • Maison-musée Johannes Lepsius à Potsdam, (Allemagne)
  • Les Archives nationales de Norvège à Oslo
  • Bibliothèque royale de Suède
  • Bibliothèque nationale de Suède à Stockholm
  • Les Archives de l’église de Suède à Stockholm
  • Les Archives de l’Église évangélique de Suède
  • Voir la liste complète

Avec le soutien du

  • Ministère de la Culture de la RA
  • L’Association arméno-danoise «Dan Armen»
  • Dansk Armensk Forening (Denmark)
  • Danmarks Jernbanemuseum / The Danish Railway Museum,
  • Den Gamle By’ Aarhus,Denmark,Odder
  • La Communauté de l’Eglise apostolique arménienne (Norvège)
  • Maison de retraite pour les missionnaires de Waldwimmersbach, (Allemagne)
  • L'Ambassade de la République d’Arménie en Estonie
  • L'Union nationale arménienne d’Estonie
  • La mairie de la ville d’Haapsalu en Estonie
  • Fonds "Famille Aleksanyan"
  • Voir la liste complète


La presse sur le film

Les étrangers qui parlent de génocide

Les travaux de "Plan de Salut" pleine longueur sélectionnée épisodes film documentaire seront clos si la question financière sont résolus un jour avant.

En savoir plus...

1915 dans l'animation et des films documentaires

"Une Carte du Salut" est dirigé par Aram Shakhbazyan. Au 21e siècle, les cinéastes vont suivre étape par étape la façon dont cinq femmes missionnaires faites il ya un siècle.

Film sur le génocide présente destin de cinq missionnaires

Un film, consacré au centenaire du génocide arménien, est en préparation et raconte les destins et les histoires de cinq femmes missionnaires, qui ont aidé le peuple arménien.

En savoir plus...
01

Le film raconte la vie et la mort, le salut et la démolition et de l'humanité et de la violence. Ce est une ode à la lutte et le triomphe de la vie. Le film, la guérison de la douleur de milliers de personnes et les sentiments de fierté et émergents gratitude envers les femmes courageuses, sera intéressant pour les Arméniens à travers le monde et d'autres pays aussi, qui a fait face aux mêmes défis, et certainement ceux qui doutent encore au sujet du libellé génocide arménien.
Armenpress

02

Compte tenu de l'idée intéressante de tirer un tel film, la forme de la prestation du thème et le professionnalisme de l'équipe créative de la "Carte du Salut", vous tendance à penser que ce est sans aucun doute un succès projet ayant.


Aravot Daily

03

"Une Carte du Salut" est dirigé par Aram Shakhbazyan. Au 21e siècle, les cinéastes vont suivre étape par étape la façon dont cinq femmes missionnaires faites il ya un siècle. Leur histoire missionnaire est liée par un éminent historien danois Matthias Bjornlund. Les noms des principales héroïnes du film ont déjà été gravé sur le mur dans Tzitzernakaberd avec les noms des humanistes les plus remarquables - Maria Jakobsen, Karen Effe, Bodil Bjorn, Alma Johanson et Hedvig Byul.
Kinoashkharh Magazine